"à mon père" / "à ma mère"

« A ma mère » / « A mon père »Autoportraits / 2011
Avec «A ma Mère / A mon Père» Kael t Block revient sur la quête identitaire en utilisant les mêmes outils que le Queer (brouillage des genres, travestissement) mais pour arriver à une réponse à la fois plus essentielle: les visages inconnus de sa naissance et un hommage Post-Transition : les visages imaginaires de sa Renaissance.